Evolution du niveau de risque en matière d'influenza aviaire en France

Publié le vendredi 30 octobre

De multiples foyers d’IAHP sont déclarés en Russie et au Kazakhstan depuis plusieurs semaines. Les autorités sanitaires néerlandaises ont notifié le 21 octobre un cas dans l’avifaune sauvage dans la région d’Utrecht et de nouvelles détections dans l’avifaune sauvage migratrice sont en cours de confirmation dans ce pays.

Les cas détectés se situent à environ 200 km de la frontière française et dans des zones connues comme couloirs de migration.

Ce risque a conduit à relever le niveau de risque en France de “négligeable” à “modéré” (arrêté du 23 octobre entrant en vigueur ce lundi 26 octobre 2020).

L’élévation du niveau de risque induit l’application de mesures de prévention plus contraignantes aux élevages des communes situées dans les zones à risque particulier (ZRP), c’est à dire des zones humides abritant des oiseaux migrateurs.

La Seine et Marne comporte 77 communes en ZRP, dont La Grande Paroisse. Les mesures qui s’appliquent dans cette zone sont :

– la claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs ;
– l’interdiction de l’organisation de rassemblements dans les ZRP et la participation des volailles originaires de ZRP dans les zones au risque « négligeable » ;
– l’interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes ;
– l’interdiction de l’utilisation d’appelants.  


MAA_information basses cours IAHP