Campagne de communication à destination des femmes victimes de violences

La promiscuité et dans certains cas le désœuvrement suscités par les mesures de confinement font craindre une hausse importante du nombre de faits relatifs aux violences conjugales à l'égard des femmes, malgré les campagnes d'alerte et de communication du gouvernement.

A cet égard, les principales associations d'aide aux femmes victimes font état d'une augmentation des faits de violences depuis le week-end de Pâques, la crainte étant celle d'un afflux des demandes de mise en sécurité de conjoints victimes et de leurs enfants à l'issue de la période de confinement, lorsque la parole et les déplacements seront plus libérés.

Afin d'encourager les personnes victimes de violences à se signaler, les services de l’État en Seine-et-Marne mettent en œuvre une campagne de communication via des affiches qui seront diffusées en de nombreux points du territoire départemental, rappelant les coordonnées de contact des principales associations d'aide aux femmes victimes, selon leur ressort territorial de compétence.

 


Affiche Paroles_Femmes_ Relais

Dépliant SOS Femmes1

Dépliant SOS Femmes2